Méditation sur le credo de Nicée-Constantinople – Partie 7

Il est descendu aux enfers

Le père François Lecomte laisse de côté le Grand Credo pour expliquer une phrase qui se trouve dans l’autre Credo : « Il est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli est descendu aux enfers ».

Affirmer que le Christ est « descendu aux enfers » c’est affirmer que le Christ à sauver tous les hommes, pas seulement ceux qui viendraient après lui comme nous aujourd’hui, mais toux ceux-là qui étaient morts avant lui et qui étaient dans ces enfers.

Dans un autre passage, Saint Paul a une autre expression. Il dit que le Christ est « le premier-né d’entre les morts » (Col 1, 18) ; cela veut dire qu’il est le premier à vaincre la mort et à naître de la vie. S’il est le premier-né de tous les morts, le premier homme à retrouver la vie, il l’est aussi bien par rapport à ceux qui ont vécu avant lui que par rapport à ceux qui mourront après lui. Et dans la nuit de Pâques, nous fêtons le Christ qui entraîne à sa suite tous les hommes de tous les temps, du premier à l’origine de l‘humanité jusqu’au dernier à la fin du monde et tous ces hommes, il les fait entrer derrière lui dans la Vie.

Prière et médiation

Le Seigneur d’être mort pour nous et pour toute l’humanité. Remercions-Le de nous donner à tous d’entrer un jour derrière lui dans la vie qui ne finit pas, la vie du ciel.

Père Bernard Lecomte – Père Blanc – Curé d’Andilly

Méditation sur le credo de Nicée-Constantinople – Partie 6

Il a pris chair de la Vierge Marie

Une question vient tout naturellement à l’esprit : sur quoi l’Église se base-t-elle pour affirmer ce qui, humainement parlant, est une invraisemblance ?

Sur quoi ? Sur l’Évangile, qui lui-même s’appuie sur le témoignage de la Vierge Marie elle-même. On sait qu’après la mort de Jésus sur la Croix l’apôtre Jean a accueilli chez lui Marie. Il a donc été son confident le plus intime. Et c’est ainsi, de Marie, que Jean a recueilli tout ce qui concernait la naissance virginale de Jésus.

Quand Saint Jean a parlé de la virginité de Marie, cela a surpris peut-être, mais n’a choqué personne. Certainement par les apôtres qui avaient vu le Christ ressuscité.  Après Pâques, pour tous, Jésus était bien le fils de Dieu. Ainsi les confidences de Marie, transmises pas Jean, et par lui, aux autres apôtres et à chaque chrétien ne font que renforcer cette certitude : la conception hors du commun du Christ.

Il ne devrait pas être plus difficile, pour nous chrétiens, de croire en la virginité de Marie que de croire en la Résurrection.

Prière et médiation

Demandons au Saint Esprit qu’il nous aide à rester fidèles à toute notre foi chrétienne malgré les obstacles, et les railleries parfois

Père Bernard Lecomte – Père Blanc – Curé d’Andilly

Méditation sur le credo de Nicée-Constantinople – Partie 5

Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles : Il est Dieu, né de Dieu, lumière, né de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu. Engendré non pas créé, de même nature que le Père ; et par lui tout a été fait.

Cette divinité du Christ affirmée à Nicée et périodiquement remise en question. Elle a été remise en question tout au long de l’histoire de notre Église, elle est remise en question dans certains livres ou certains films qui avec beaucoup d’habileté et de publicité, sont présentés comme « étant proches de la vérité ». Qu’ils soient plus proches de la vérité humaine et historique du Christ, c’est fort possible et c’est très bien à condition toutefois de ne pas en arriver à occulter complètement sa divinité, ce qui revient à la nier. On a alors un Jésus-Christ très humain, humainement parlant extraordinaire et exceptionnel, mais ce plus tout le Christ, celui des évangiles et celui de la foi chrétienne, car pour nous le Christ est pleinement Dieu et pleinement homme.

Prière et méditation

Avec les anges et les saints qui louent et adorent Dieu dans le ciel, nous pouvons adorer le Christ vrai Dieu. Par amour pour nous il s’st fait homme et il nous a montré que Dieu nous aime. Pour tout cet amour, nous pouvons aussi lui rendre grâce, puisqu’il nous aime au point d’avoir fait de nous ses enfants, même si nous ne le sommes pas de la même façon que le Christ.

Père Bernard Lecomte – Père Blanc -Curé d’Andilly

Méditation sur le credo de Nicée-Constantinople – Partie 4

De l’univers invisible (les anges et les saints)

Dans cet univers invisible, il y a les anges d’une part et tous les défunts d’autre part, et aussi les anges qui se sont révoltés contre Dieu, les démons.

Parmi les anges, il y a les trois archanges, Michel, Raphaël et Gabriel que nous fêtons le 29 septembre. Nous prions aussi la multitude des autres anges qui nous prions à la messe dans les Préfaces. Et, disent ces Préfaces, ils adorent et louent Dieu.

Enfin il y a nos anges gardiens que nous fêtons le 2 octobre. Et, les prières du 2 octobre nous disent « ils nous protègent et nous guident sur le chemin du salut ».

Dans cet « univers invisible, il y a toute cette foule de saints que nous fêtons à la Toussaint. C’est une foule immense, nous dit saint Jean dans l’Apocalypse, que personne ne peut dénombrer, une foule de toutes nations, races peuples et langues.

Souvent nous prions les grands saints. Nous avons été mis sous la protection de notre saint patron au moment de notre baptême et n’oublions pas notre ange gardien que nous pouvons invoquer brièvement chaque jour.

Dans cet univers invisible, il y aussi tous les autres saints moins connus, qui sont si nombreux, nous dit Saint Jean. Parmi eux, nous trouvons nos parents, nos amis, et tous les autres que nous avons connus ici-bas. Ils sont maintenant au ciel, et ils nous veulent du bien. Nous pouvons prier pour eux aussi, eux aussi intercèdent pour nous.

Prière et méditation

Prions pour ces saints du ciel, notre Saint Patron, notre ange gardien, prions aussi pour tous nos défunts. Nous leur demandons qu’ils nous protègent et nous aident à vivre chrétiennement notre vie sur terre.

Père Bernard Lecomte – Père Blanc – Curé d’Andilly

Méditation sur le credo de Nicée-Constantinople – Partie 3

Créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible

Le Christ nous dit : ce monde, tel que nous le connaissons aujourd’hui n’est pas éternel ; il y a eu un commencement et il y aura une fin. L’univers visible fera place ce jour-là à un autre monde, c’est ce monde –là qui sera éternel. Ce sont les cieux nouveaux et la terre nouvelle dont nous parle saint Jean. Dans ce monde nouveau nous pourrons entrer. Nous pourrons y entrer, parce qu’à l’origine Dieu nous a créés à son image et à sa ressemblance. En effet, puisque nous sommes maintenant à l’image de Dieu, il nous est possible alors d’entrer dans son monde à Lui.

Prière et méditation

Demandons à Dieu de nous aider à ne pas nous focaliser uniquement sur ce monde actuel et passager, mais à penser aussi à ce monde nouveau, puisque c’est celui-là que sera notre monde de demain. Qu’Il nous donne d’y penser pour qu’on puisse mieux se préparer à y entrer.

Père Bernard Lecomte – Père Blanc – Curé d’Andilly

Dimanche 29 mars 2020 – 5ème dimanche de carême – Homélie

5éme Dimanche de Carême – Année A

Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort : Moi je suis la résurrection et la vie, celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ! Crois-tu cela ? Oui Seigneur, je crois tu es le Messie, le Fils de Dieu.

Frères et sœurs dans deux semaines, nous célébrons le triomphe pascal, la résurrection du Christ, la victoire de la vie sur la mort, et ce cinquième dimanche de carême pourrait être appelé le dimanche de la foi et de l’espérance, à travers les lectures que nous venons d’entendre.

Dans la première lecture, le prophète Ezéchiel rappelle au peuple Juif qui désespère que Dieu, par son Esprit redonne la vie Dieu viendra sortir le peuple de la mort à la vie pour cela il invite le peuple à l’espérance, à garder la foi en Dieu, à ne jamais se décourager, à tenir ferme, car Dieu est toujours proche de ceux qui croient en lui : « Je mettrai en vous mon esprit et vous vivrez. » dit le Seigneur. Foi, espérance et vie donnée par Dieu.

Saint Paul dans la deuxième lecture, nous conduit à cette espérance de la vie en plénitude car dit-il : celui qui a ressuscité Jésus nous donnera la vie et cette vie nous constitue enfant de Dieu, et cette espérance à la vie nous fait communier à la vie du Christ et cela doit nous conduire à être des hommes et des femmes nouveaux, à cause de cette vie qui rayonne en nous.

Dans l’évangile, le passage de Lazare entre mort et vie va conduire les deux sœurs Marthe et Marie à professer leur foi : « oui Seigneur je crois tu es le Messie, le Fils de Dieu » dit Marthe. Oui le miracle de la résurrection de Lazare est un signe pour Jésus qui va conduire Marthe et Marie à croire en cette espérance à la vie, et par ce miracle Jésus veut partager sa mort, échanger la vie de Lazare contre la sienne, ainsi dira-t-il : « il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. » En invitant Marthe et Marie à croire, Jésus manifeste sa puissance en ramenant à la vie Lazare. Jésus ne vient pas simplement partager le deuil d’une famille amie, mais partager la mort, échanger la vie de son ami Lazare à la sienne, afin qu’il vive «Celui qui croit en moi-même s’il meurt il vivra » dit Jésus à Marthe et à Marie ; elles ont cru à la parole de Jésus et leur frère est revenu à la vie.

Marthe et Marie sont pour nous aujourd’hui, en ce moment où nous traversons une période difficile par cette crise sanitaire de ce virus, des modèles de foi et d’espérance pour ne pas abdiquer, mais garder notre foi en Dieu qui chemine toujours avec nous. Que cette foi de Marthe et Marie nous donne la force d’être plus solidaire avec ceux et celles qui souffrent, ceux et celles qui ont perdu des êtres chers, ceux et celles qui ont des personnes malades, portons-les dans nos prières, partageons leurs peines comme le Christ l’avait fait avec Marthe et Marie. Comme Marthe et Marie, affirmons notre foi et ne la mettons pas en veilleuse à cause de cette maladie. Oui Seigneur nous croyons que tu es la résurrection et la vie, tu es le chemin qui conduit à la vie, et malgré les souffrances que nous traversons actuellement, tu es avec nous, tu nous donnes la force d’avancer, comme Marthe et Marie l’ont fait. Donne-nous d’avancer vers le triomphe pascal où ta lumière de ressuscité brillera sur chacun de nous. Oui frères et sœurs, laissons-nous envahir par celui qui nous donne sa vie par sa mort et sa résurrection, le Christ Jésus, et que le chemin de la foi et de l’espérance éclaire notre marche vers Pâques malgré les difficultés de ce moment, car c’est par notre persévérance que nous obtiendrons la vie, que celui qui est notre chemin, la vérité et la vie, le Christ, soit au milieu de nous aujourd’hui et pour les siècles des siècles.

A M E N

Messe du 29 mars 2020 – 5ème dimanche de Carême – CCFD

Vous trouverez les lectures du jour, l’homélie du Père Rémy et la prière universelle de notre communauté.

Références du jour :

  • Première lecture : Ez 37, 12-14
  • Psaume : Ps 129 (130), 1-2, 3-4, 5-6ab, 7bc-8
  • Deuxième lecture : Rm 8, 8-11
  • Évangile : Jn 11, 3-7.17.20-27.33b-45

Les textes du jour sont sur AELF : ici

Message du CCFD de Soisy/Andilly

En 2020, le CCFD Terre Solidaire mandaté par les évêques de France poursuit sa mission de lutte contre la faim dans le monde et pour le développement de l’homme, tout l’homme, et tous les hommes. C’est l’occasion aussi d’interroger nos pratiques en matière de respect des autres et de la création. Dieu se révèle par son œuvre, qu’il nous a confiée, pour que nous la cultivions et la sauvegardions pour notre prochain, notre contemporain mais aussi celui qui viendra après nous. Dans quel monde vivra-t-il ?

Donner à la collecte CCFD T.S., c’est traduire en actes notre solidarité avec les plus pauvres et les victimes des dégâts écologiques.

Donner, c’est affirmer notre volonté de nous unir au pape François quand il appelle à protéger notre maison commune.

Vous pouvez envoyer vos dons à : CCFD-TERRE SOLIDAIRE, Délégation 95, 4, rue Jean Lantier, 75001 Paris

Première lecture

 Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez 

Première lecture

Psaume

Près du Seigneur est l’amour, près de lui abonde le rachat.

Deuxième lecture

L’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus habite en vous 

Deuxième lecture

Evangile

Je suis la résurrection et la vie

Verset : Moi, je suis la résurrection et la vie, dit le Seigneur. Celui qui croit en moi ne mourra jamais.

Evangile

Homélie du Père Rémy

Dimanche 29 mars 2020 – 5ème dimanche de carême – Homélie

5éme Dimanche de Carême – Année A

Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort : Moi je suis la résurrection et la vie, celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ! Crois-tu cela ? Oui Seigneur, je crois tu es le Messie, le Fils de Dieu.

Frères et sœurs dans deux semaines, nous célébrons le triomphe pascal, la résurrection du Christ, la victoire de la vie sur la mort, et ce cinquième dimanche de carême pourrait être appelé le dimanche de la foi et de l’espérance, à travers les lectures que nous venons d’entendre.

Dans la première lecture, le prophète Ezéchiel rappelle au peuple Juif qui désespère que Dieu, par son Esprit redonne la vie Dieu viendra sortir le peuple de la mort à la vie pour cela il invite le peuple à l’espérance, à garder la foi en Dieu, à ne jamais se décourager, à tenir ferme, car Dieu est toujours proche de ceux qui croient en lui : « Je mettrai en vous mon esprit et vous vivrez. » dit le Seigneur. Foi, espérance et vie donnée par Dieu.

Saint Paul dans la deuxième lecture, nous conduit à cette espérance de la vie en plénitude car dit-il : celui qui a ressuscité Jésus nous donnera la vie et cette vie nous constitue enfant de Dieu, et cette espérance à la vie nous fait communier à la vie du Christ et cela doit nous conduire à être des hommes et des femmes nouveaux, à cause de cette vie qui rayonne en nous.

Dans l’évangile, le passage de Lazare entre mort et vie va conduire les deux sœurs Marthe et Marie à professer leur foi : « oui Seigneur je crois tu es le Messie, le Fils de Dieu » dit Marthe. Oui le miracle de la résurrection de Lazare est un signe pour Jésus qui va conduire Marthe et Marie à croire en cette espérance à la vie, et par ce miracle Jésus veut partager sa mort, échanger la vie de Lazare contre la sienne, ainsi dira-t-il : « il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. » En invitant Marthe et Marie à croire, Jésus manifeste sa puissance en ramenant à la vie Lazare. Jésus ne vient pas simplement partager le deuil d’une famille amie, mais partager la mort, échanger la vie de son ami Lazare à la sienne, afin qu’il vive «Celui qui croit en moi-même s’il meurt il vivra » dit Jésus à Marthe et à Marie ; elles ont cru à la parole de Jésus et leur frère est revenu à la vie.

Marthe et Marie sont pour nous aujourd’hui, en ce moment où nous traversons une période difficile par cette crise sanitaire de ce virus, des modèles de foi et d’espérance pour ne pas abdiquer, mais garder notre foi en Dieu qui chemine toujours avec nous. Que cette foi de Marthe et Marie nous donne la force d’être plus solidaire avec ceux et celles qui souffrent, ceux et celles qui ont perdu des êtres chers, ceux et celles qui ont des personnes malades, portons-les dans nos prières, partageons leurs peines comme le Christ l’avait fait avec Marthe et Marie. Comme Marthe et Marie, affirmons notre foi et ne la mettons pas en veilleuse à cause de cette maladie. Oui Seigneur nous croyons que tu es la résurrection et la vie, tu es le chemin qui conduit à la vie, et malgré les souffrances que nous traversons actuellement, tu es avec nous, tu nous donnes la force d’avancer, comme Marthe et Marie l’ont fait. Donne-nous d’avancer vers le triomphe pascal où ta lumière de ressuscité brillera sur chacun de nous. Oui frères et sœurs, laissons-nous envahir par celui qui nous donne sa vie par sa mort et sa résurrection, le Christ Jésus, et que le chemin de la foi et de l’espérance éclaire notre marche vers Pâques malgré les difficultés de ce moment, car c’est par notre persévérance que nous obtiendrons la vie, que celui qui est notre chemin, la vérité et la vie, le Christ, soit au milieu de nous aujourd’hui et pour les siècles des siècles.

A M E N

Posted in Année 2019 - 2020, Carême 2020, Homélie, Messe | Tagged , | Commentaires fermés sur Dimanche 29 mars 2020 – 5ème dimanche de carême – Homélie

Prière universelle

Prière Universelle du 29/03/2020

Refrain : Nous faisons monter nos prières vers toi, Seigneur, exauce nous

Refrain

Dieu créateur, sur les 5 continents des femmes et des hommes œuvrent pour la protection de la création, pour sauvegarder la biodiversité, préserver le bien commun et pour éradiquer la faim dans le monde dont les victimes sont les plus pauvres,

Parce que nous appartenons tous au même monde, 
fais grandir en nous la solidarité

Dieu créateur, nous te prions pour les églises protestantes, orthodoxes et catholiques, pour ceux et celles qui marchent à la suite du Christ, qu’ils deviennent messagers pour le respect de la création et sa transmission aux générations futures,

Parce que nous appartenons tous au même monde, 
fais grandir en nous la solidarité

Dieu créateur, nous te prions pour celles et ceux qui portent des responsabilités dans les états, les entreprises, ceux qui ont du pouvoir et de l’influence, aussi limités soient-ils, que les soucis de la planète puisse désormais être au cœur de leur décision,

Parce que nous appartenons tous au même monde, 
fais grandir en nous la solidarité

Dieu créateur, nous te prions pour notre communauté, nous qui essayons de modifier nos habitudes à notre humble niveau, donne nous l’audace d’aller plus loin au nom de l’avenir de notre Terre et de nos frères.

Parce que nous appartenons tous au même monde, 
fais grandir en nous la solidarité

Dieu créateur, nous te confions les défunts de notre paroisse que tu as rappelé à Toi : M.Claude L., Mme. Christiane B. et M.Jean-Pierre M. décédés la semaine passée.

Parce que nous appartenons tous au même monde, 
fais grandir en nous la solidarité

Posted in Année 2019 - 2020, Carême 2020, Messe, Prière, Universelle | Tagged , | Commentaires fermés sur Prière Universelle du 29/03/2020

Prière Universelle du 29/03/2020

Refrain : Nous faisons monter nos prières vers toi, Seigneur, exauce nous

Refrain

Dieu créateur, sur les 5 continents des femmes et des hommes œuvrent pour la protection de la création, pour sauvegarder la biodiversité, préserver le bien commun et pour éradiquer la faim dans le monde dont les victimes sont les plus pauvres,

Parce que nous appartenons tous au même monde, 
fais grandir en nous la solidarité

Dieu créateur, nous te prions pour les églises protestantes, orthodoxes et catholiques, pour ceux et celles qui marchent à la suite du Christ, qu’ils deviennent messagers pour le respect de la création et sa transmission aux générations futures,

Parce que nous appartenons tous au même monde, 
fais grandir en nous la solidarité

Dieu créateur, nous te prions pour celles et ceux qui portent des responsabilités dans les états, les entreprises, ceux qui ont du pouvoir et de l’influence, aussi limités soient-ils, que les soucis de la planète puisse désormais être au cœur de leur décision,

Parce que nous appartenons tous au même monde, 
fais grandir en nous la solidarité

Dieu créateur, nous te prions pour notre communauté, nous qui essayons de modifier nos habitudes à notre humble niveau, donne nous l’audace d’aller plus loin au nom de l’avenir de notre Terre et de nos frères.

Parce que nous appartenons tous au même monde, 
fais grandir en nous la solidarité

Dieu créateur, nous te confions les défunts de notre paroisse que tu as rappelé à Toi : M.Claude L., Mme. Christiane B. et M.Jean-Pierre M. décédés la semaine passée.

Parce que nous appartenons tous au même monde, 
fais grandir en nous la solidarité

1 2 3 11