Chant de Carême – L’amour injuste

Comment j’ai découvert ce titre, l’Esprit Saint ! Je cherchais un chant nouveau et je suis passée par hasard sur la page YouTube de EMCI TV (=EnseigneMoi Canal International). C’est une chaîne chrétienne francophone (Née en France en 2004, puis au Canada en 2010 … et oui !). C’est parti d’une vision de son fondateur où il a réentendu la phrase suivante : Osée 4:6 “Mon peuple périt par manque de connaissance”.

Cette chaîne propose, entre autre, une émission qui s’appelle Hosanna. c’est une émission de musique chrétienne (et francophone) avec des artistes d’horizons variés mais qui n’ont qu’une seule envie … louer Dieu !

Ma première écoute fut celle de Gwen Dressaire, un des artistes de l’émission. Une véritable révélation ! Sa voix transporte ma prière régulièrement et principalement ce chant que je vous propose aujourd’hui : L’amour Injuste.

Le texte et la musique sont de Jérémy Sourdril sur le projet portant le même titre “l’amour injuste”. Cette traversée du désert dû à mes propres choix est le parcours de chacun … nous renions Dieu tous les jours par nos colère, nos refus de pardon, nos refus de changements pour le bien collectifs, l’oubli de l’écoute de l’autre, l’oubli d’entraide par manque de temps, mais aussi l’oubli de soi.

J’espère que ce chant vous transpercera comme il le fait pour moi.

Que Dieu vous garde chaque jour sur son chemin parfois semé de nos propres embûches !

Url : https://www.youtube.com/watch?v=YjF7vSAauD4

Tiphaine

Paroles

Toi, qui m'as façonné au sein de ma mère
Qui a prononcé sur moi des mystères et des merveilles
Que je porte en moi

Toi qui as célébré le jour de ma venue
Qui m'as accueilli à bras étendus
Et ce cœur de Père s'est ému pour moi

Ô Toi, qui m'as vu te renier pour me perdre
Tu ne cessais de crier dans le désert
Que tu m'aimais, que je comptais pour Toi

Ô Toi, qui ne considères plus ce que j'étais
Mais qui regarde à ce que je serais
Comme un sujet d'honneur et de joie

Toi, qui a semé dans ma vie des trésors
Et de précieux dons que souvent j'ignore
Tu me bénis, tu le feras encore

Ô Toi, qui me chéris depuis le premier jour
Je ne saisis l'étendue de cet amour
Je te trahis, mais Tu m'aimes en retour

Ô Toi, qui ne considères plus ce que j'ai fais
Mais qui regarde à ce que je ferai
Comme un sujet d'honneur et de joie

Tu m'as élevé comme un fils
Aimé de tout Ton coeur
Je t'ai rejeté tant de fois
Je t'ai si peu considéré
Souvent même accusé
Rejetant mes erreurs sur Toi

Tu as mis ton nom sur mes lèvres
Pour que je le célèbre
Je l'ai oublié tant de fois
Malgré tout l'amour que j'ai eu
Tout ce que j'ai reçu
Je n'ai pas eu d'égard pour Toi, mais
Dans mon amour injuste
Tu m'as sauvé
Dans mon amour injuste
Tu m'as guéri

Je n'en étais pas digne, mais tu m'as pardonné
Je ne méritais pas, mais tu m'as pardonné

Père, je veux te remettre ma vie entière
Je ne veux plus retourner dans le désert
Je t'appartiens, c'est Toi que je sers
Ô Père, voila ce que je désire aujourd'hui
Et que plus jamais je ne t'oublie

Tu es mon Dieu, Tu es toute ma vie
Toute ma vie.